À la découverte de Saint-Omer le temps d'une après-midi

À la découverte de saint-omer - Voyage dans les Hauts-de-France


Dimanche matin, nous sommes à Ambleteuse, sur la Côte d’Opale. Il ne fait pas très beau, on décide de quitter la côte et de s’arrêter déjeuner quelque part sur la route.

Dépliage de la carte (euh non, en fait j’ouvre Google Maps) et 5mn plus tard notre choix est arrêté, direction Saint-Omer !
Et quelle bonne idée nous avons eu là. Déjà on a super bien mangé, et ça c’est important. Mais surtout, on a découvert une ville bien plus jolie qu’on ne le pensait.

Alors, on embarque ?
PS : y’aura du maroilles.

Carte d'identité de la ville

Pays : France
Région : Hauts-de-France
Nombre d’habitants : 15 000 (en 2017)
Nom des habitants :  audomarois(es)

Que faire et que voir à Saint-Omer ?

La Cathédrale de Saint-Omer

La cathédrale notre-dame

C’est clairement la chose à voir dans Saint-Omer. En plus, lors de notre visite en août 2019, sa façade venait d’être restaurée.

Construite du 13è au 16è siècle, elle est d’architecture majoritairement gothique et est bien sûr classée monument historique.

Le gros intérêt c’est que Saint-Omer n’étant pas la ville la plus touristique que je connaisse, on est relativement seuls pour découvrir cette Cathédrale, et il y a peu d’endroits où l’on peut se vanter d’avoir visité seul une Cathédrale !

La Cathédrale de Saint-Omer

L’intérieur de la Cathédrale n’a rien à envier aux plus « réputées » des Cathédrales françaises. Ne manque tout d’abord pas de lever les yeux vers les vitraux qui, lors de ma visite en août 2019, venaient eux aussi d’être restaurés.
En-dessous de l’un de ces vitraux, ne manque pas non plus l’horloge astronomique, encore en partie d’époque (an 1558 !).
Certains disent enfin (il y a même un livre là-dessus) que la Marseillaise tire son origine d’une sonorité entendue par Rouget de l’Isle sur l’orgue de cette Cathédrale.

L'intérieur de la Cathédrale de Saint-Omer
L'orgue de la Cathédrale de Saint-Omer

Le musée Sandelin

Le musée Sandelin, c’est le musée à voir à Saint-Omer. Tout le monde en parle. Il tient son nom du nom de l’hôtel particulier du 18è siècle dans lequel il a élu domicile.
Mais je dois maintenant être honnête, je suis le premier à vouloir passer la porte des musées, mais ce jour-là nous n’avions pas très envie de nous enfermer et, lâchement, nous avons renoncé.
Mais ce sera à coup sûr pour notre prochain passage à Saint-Omer !

Musée Sandelin

Se balader dans le centre-ville

C’est le conseil que je donne sur à peu près tous les articles de ce blog : rien de tel que de se perdre dans le centre-ville des endroits que l’on visite, de se balader un peu au hasard des rues.
Bon, à Saint-Omer, les possibilités de se perdre sont limitées puisque la ville n’est pas très grande. Mais en même temps c’est ça qui fait tout son charme.
En tout cas, vous tomberez sans aucun doute sur de charmantes petites ruelles (qui étaient désertes à notre passage, dimanche oblige).

Les ruelles de Saint-Omer

L'abbatiale Saint-Bertin

Ou plutôt devrais-je dire « ce qu’il reste de l’abbatiale Saint-Bertin ». Il faut dire que ce bâtiment a été particulièrement malmené et pas qu’une fois.
Construite au 7è siècle, l’abbaye a été reconstruite à plusieurs reprises. Elle a, pour sa période la plus « récente » complètement été détruite pendant la Révolution, reconstruite en 1830 et s’est effondrée en 1947.
Aujourd’hui, les vestiges restant sont ceux de l’église gothique et ont été restaurés ces dernières années, en même temps qu’a été installé un grand espace vert tout autour.

Abbatiale Saint-Bertin
Abbatiale Saint-Bertin
Abbatiale Saint-Bertin

Où manger à Saint-Omer ?

N’y allons pas par 4 chemins, on va te présenter « the place to eat » à Saint-Omer. Ça s’appelle L’Estaminet des 3 caves (De drie kalder pour la version flamande). Si tu es prêt à tester un estaminet bien du nord, c’est là qu’il faut aller.
Pour le cadre déjà : on se croirait dans une vieille maison typique du nord, remplie de bibelots, des nappes à carreaux. Le menu est sous la forme d’un cahier d’écolier et la carte de bières est absolument parfaite.
Pour la nourriture ensuite : ça sent la frite, ça sent le maroilles (prévoir du parfum à la sortie), on mange des frites, on mange du maroilles, et c’est consistant. Très consistant. Pour moi c’était pavé flamand (pavé de bœuf, oignons, lardons confits, le tout gratiné au fromage de Bergues). Pour elle c’était un maroilles pané au lard rôti. Et qu’est-ce qu’on s’est régalé..!
Bon appétit !

Restaurant les 3 caves
Restaurant les 3 caves
Restaurant les 3 caves
Restaurant les 3 caves

Alors, embarquement immédiat pour Saint-Omer ?
N’hésite pas à laisser un commentaire ci-dessous ou à me contacter si tu as des questions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close